Les Inséparables : entre fiction et autobiographie. Eclairage de Ph. Devaux dans une publication des Simone de Beauvoir Studies

Les Inséparables : entre fiction et autobiographie. Eclairage de Ph. Devaux dans une publication des Simone de Beauvoir Studies

Dans un article paru en avril 2021 dans la revue Simone de Beauvoir Studies, Philippe Devaux, membre de l’Association Élisabeth Lacoin, nous livre une analyse invitant à distinguer au sein de l’œuvre de Simone de Beauvoir deux modalités d’écriture : la fiction et l’autobiographie.

La prise en compte de cette distinction permet de cerner avec justesse la personnalité riche de Zaza, figure centrale de la publication posthume de Simone de Beauvoir Les Inséparables.

Dès le préambule, l’auteur prévenait elle-même : « [C]eci n’est pas vraiment votre histoire mais seulement une histoire inspirée de nous. Vous n’étiez pas Andrée, je ne suis pas cette Sylvie qui parle en mon nom ».

Revenant sur différents passages des Inséparables, Philippe Devaux dans son article « À propos des Inséparables de Simone de Beauvoir » montre qu’inspirés par les figures de Zaza et de Simone et par l’histoire de leur amitié, ces passages relèvent pour partie de la fiction romanesque.

Ainsi, l’hommage rendu à Zaza par Beauvoir à travers ce récit est une réinterprétation littéraire de leur histoire. S’appuyant essentiellement sur les écrits mêmes de Zaza, l’article invite à prendre ceux-ci en compte pour restituer à la personnalité d’Élisabeth Lacoin sa richesse et ses paradoxes.

EN SAVOIR PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *